BRESSOLLES
°C , Ensoleillé
Vent: SE de 13 km/h
Humidité: 56%
  • Auj
    13/29 °C
  • Lun
    13/22 °C
  • Mar
    8/18 °C
  • Mer
    5/20 °C
mairiebressolles-fr.net15.eu

Randonnées

Randonnées et chemins à Bressolles (03)

Chemins de promenade
Depuis quelques années la municipalité de Bressolles a ouvert et entretient des chemins. Les habitants, les coureurs, les marcheurs, les empruntent pour leur plus grand plaisir.

 

Le sentier des castors
de Moulins à Bressolles : 15 km de découverte à pied

Une promenade au fil de l’eau et à travers la réserve naturelle du Val d’Allier, c’est ce que propose le sentier des castors, sur une quinzaine de kilomètres entre Moulins et Bressolles.

Accès libre avec panneau d'information. Au départ du pont Régemortes à Moulins jusqu'au château de Lys à Bressolles (6 km), ce sentier permet d'entrer dans la Réserve naturelle du val d'Allier côté nord. Le promeneur sera étonné d'y croiser une multitude d'oiseaux (guêpiers d'Europe, martins-pêcheurs, milans noirs, loriots...) et de rencontrer des ragondins, des chevreuils... et aussi des castors mais seulement s'il s'y aventure la nuit. Des espaces pédagogiques ponctuent le parcours : plateforme d'observation des petits animaux des boires et des étangs, empreintes sculptées, "calculateur d'envergure" des oiseaux, palissade d'observation... Des bancs au bord de l'eau accueillent le passant.

PLUS D'INFOS

Forêt de Moladier

  • Surface :  820 ha dont 147 ha sur Bressolles (Bressolles compte 669 ha de forêt (privée + publique) soit un taux de boisement de 29 %).
  • Composition de la forêt : étage dominant 95 à 98 % de chênes, puis hêtres
  • Sous-étage : des hêtres et des charmes, à maîtriser
  • Quelques précieux : alisiers, cormiers, merisiers, pommiers sauvages

GESTION DES COUPES PAR L’ONF
Tout au long de la vie du peuplement ;  en moyenne un passage tous les 8/ 10 ans. Quand la parcelle arrive à maturité (vers 180 ans) on passe alors en régénération.

1.Relevé de couvert : détermine la coupe de sous-étage qui favorisera l’apport en lumière aux semis de chênes.
2.Coupe d’ensemencement : élimine tous les arbres brogneux, et, ou, éclaircit les bouquets.
3.Coupe secondaire : prélève les arbres qui ont fait des semis (rotation de 3 ans).
4.Coupe définitive : abat tous les arbres restant pour laisser place à la nouvelle génération (semis).
5.Îlots de vieillissement : il est prévu de créer des îlots, soit une quinzaine d’arbres groupés ou plus, habitués à vivre ensemble, qui pourront développer une nouvelle révolution, c'est-à-dire vivre 180ans de plus. Ces îlots représenteront 3% de la surface de la forêt.
Ces coupes s’accompagnent de travaux réalisés par les ouvriers sylviculteurs (dégagements, dépressages).

DÉFINITIONS
Cloisonnements : chemins pour le passage des engins  et des ouvriers forestiers.
Crise d’isolement : un arbre resté seul pour tenter une nouvelle révolution est fragilisé et dépérit au lieu de vivre plus longtemps. Ce que n’a pas fait le chêne Armilhon (1).
Dégagement : on maîtrise la végétation concurrente aux petits chênes car leur croissance est lente.
Dépressage : réduction de la densité des chênes pour qu’en fin de vie il reste 60 chênes à l’hectare.
Dicrane vert : petite mousse qui pousse sur les arbres à écorce lisse comme le charme et le hêtre.
La mare du ruisseau de la Goutte Noire (2) : retenue d’eau où s’abreuvaient les chevaux des sabotiers.
Mardelle : large excavation qui permettait de s’abriter et d’être invisible. Connaissez-vous le trou du Gaulois (3) ?
Marteler : marquer les arbres à abattre avec un marteau forestier (4) au pied, et à la peinture au corps (1.30mde haut).
Ronce : à la fois le berceau et le tombeau du chêne.
Sonneur à ventre jaune : espèce de crapaud protégée qui migre des bords d’Allier jusqu’à Moladier.

ORGANISMES INTERVENANT EN FORÊT

  • ONF : Office National des Forêts
    Etablissement public à caractère industriel et commercial – gestionnaire des forêts publiques  Rôle économique (ventes,...
  • DDT : Direction Départementale des Territoires – Administration
    Entre autre, fonction régalienne de contrôle de la règlementation des forêts privées Les coupes L’attribution des...
  • Le CRPF
    Centre régional de la Propriété Forestière  - établissement public à caractère administratif – principal interlocuteur de la...

REPÈRES
En Forêt domaniale :
dans chaque parcelle les arbres sont du même âge ; la futaie est  « dite » régulière. L’age d’exploitabilité est d’environ 180 à 220 ans.

Les différentes utilisations du chêne par qualité décroissante :

  • le tranchage : bille de qualité sans défauts coupée en fines tranches pour le placage
  • le merrain : tronçons de 1 m  sans nœuds qui servira à la fabrication de douelles pour les tonneaux                              
  • le plot utilisé en ébénisterie (meubles)
  • le sciage (montants de porte, planches)
  • la palette
  • la trituration (pâte à papier)
  • le bois de feu issu du houppier (tête de l’arbre)                                                           

PROMENEURS

  • Respectent les signalisations des parcelles en exploitation, pour leur sécurité.
  • S’assurent qu’ils se trouvent en forêt publique (accord nécessaire du propriétaire en forêt privée)
  • Respectueux des différents acteurs de la forêt et de sa propreté.
  • Evitent de se promener les lundis, jours de chasse du 19 septembre 2010 au 28 février 2011(concerne que Moladier)
  • Tiennent leurs chiens en laisse durant la période de mise bas des chevrettes, du 15 avril au 30 juin.
  • Cueillent des champignons pour leur seul usage familial uniquement en forêt domaniale.

Forêt privée : la structure de la forêt feuillue est quelque peu « différente », en général, la classe d’âge des arbres est répartie de façon aléatoire ; la futaie est « dite » irrégulière. L’âge d’exploitabilité est d’environ 120 à 140 ans.

Remerciements à M ROUAULT (ONF) et M. DAFFIX (DDT)

En images