Conseil Municipal du 12/02/2019

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 12/02/2019
 
 
Les containers de tri sélectif bientôt enterrés
 
 Le conseil municipal a décidé de renouveler la convention que la commune a signé avec la SPA lors de sa création. La participation communale s’élève dorénavant au montant d’1 € par habitant.

L’assemblée décide de signer un avenant à la convention établie avec SUEZ pour le pompage du bac à graisses de la salle polyvalente, ajoutant celui du bac de la nouvelle cantine ; prestation bi-annuelle de 576 € TTC plus 104.40 € TTC la tonne de graisse à traiter.

L’assemblée a autorisé le maire à ester en justice pour défendre la commune sur le pourvoi en cassation formé par un membre d’une ancienne association communale et choisit Maître Ghnassia Mickaël, avocat à la Cour de Cassation à Paris, pour sa défense.

Afin de donner aisément et correctement accès à chaque foyer à la fibre optique, l’assemblée a décidé de définir des noms et des numéros de rue aux lieux-dits de la commune. Les foyers concernés recevront un courrier d’information. Il a également été décidé d’attribuer des numéros de voirie aux logements sociaux construits par Moulins habitat, rue Chardonnay. Ces logements ont tous été attribués à des familles qui prendront possession des lieux courant mars.

Le conseil réfléchit aux travaux d’investissement 2019, notamment à l’installation de containers de tri sélectif enterrés vers la salle polyvalente, et la construction d’un hangar de matériel communal équipé de panneaux photovoltaïques vers le cimetière. De ce fait, il a été décidé de demander des subventions possibles auprès de l’État, de la Région, du Département et de Moulins Communauté.

Selon les directives de l’État afin de prévoir, organiser et structurer l’action communale en cas de risques majeurs tels que les inondations, les canicules ou les mouvements de terrains, mais aussi les transports de matières dangereuses, le conseil municipal a adopté le Plan Communal de Sauvegarde pour toutes les actions à mener en cas de crise.

Un contrat de maintenance a été souscrit pour l’entretien de la climatisation de la réserve de la cantine scolaire pour un montant de 138 € par an.

La paroisse a fait un don de 1500 € pour participation à la consommation du chauffage de l’église.


 
conseil municipal