Identification des animaux de compagnie

identification animaux


Obligatoire depuis plus de 25 ans, l'identification des animaux de compagnie, est une formalité nécessaire, mais c'est surtout l'assurance "survie" de votre animal ! Cette mesure simple, qui vous responsabilise, peut lui éviter l'euthanasie en cas de perte ou de fugue. Elle vous permet aussi de le retrouver plus facilement.
 

Un acte obligatoire et responsable

 

En France, seuls 80% des chiens et à peine 20% des chats seraient correctement identifiés. L'identification de votre animal, par tatouage ou par puce électronique, vise à lui attribuer un numéro unique qu'il conservera toute sa vie. Ce numéro est enregistré dans un fichier national dans lequel figurent la fiche d'identité de votre chien ou chat ainsi que ses coordonnées. Seuls les refuges et les vétérinaires ont accès à ce fichier qui permet d'associer le numéro d'inscription de l'animal à son propriétaire.

L'identification concerne :
- les chiens âgés de plus de 4 mois, nés après janvier 1999
- les chats âgés de plus de 7 mois nés après janvier 2012
- les chiens ou les chats qui changent de propriétaire à la suite d'une vente ou d'un don ; l'identification restant toujours à la charge du cédant.
 
Pourquoi une identification :
- pour éviter que les chats ou chiens errants soient emmenés à la fourrière sans possibilité de retrouver leurs propriétaires, ou encore d'être contacté rapidement par celle-ci (ou un vétérinaire) lorsque votre compagnon y a été trouvé
- pour prouver que vous êtes bien le propriétaire de votre animal
- pour éviter les abandons
- pour vous permettre de retrouver votre animal en cas de perte, vol ou fugue
 
L'identification d'un chien ou d'un chat est, par ailleurs, un moyen de lutte efficace contre le commerce illégal d'animaux domestiques. Ajoutons qu'un chien ou un chat identifié est en principe un animal vacciné, notamment contre la rage, et qu'il bénéficie d'une traçabilité rassurante en matière de santé publique.

En cas de non respect de cette loi, le propriétaire s'expose à une contravention de 750 euros d'amende. 


 

Tatouage ou puce électronique

 

Le tatouage ou la pose d'une puce électronique sont effectués par un vétérinaire, et ces deux types d'identification peuvent très bien se faire sur le même animal.  

  • Le tatouage. Il est pratiqué à l'aide d'un dermographe dans le pavillon de l'oreille droite de l'animal. Il se compose de 7 lettres et chiffres. Outre qu'il nécessite une anésthésie générale, le tatouage peut s'altérer avec le temps, il peut même être modifié, comme cela a pu être constaté.
  • La puce électronique ou transpondeur.  De la taille d'un grain de riz, elle se compose de matériaux biocompatibles. Elle est injecté par voie sous-cutanée au niveau du cou (côté gauche). Cette injection, effectuée à l'aide d'un petit troquart est indolore. elle ne nécessite aucune anésthésie. L'identification est active durant toute la vie de l'animal, et elle est infalsifiable. La lecture de la puce s'effectue par radiofréquence à l'aide d'un lecteur électronique.
  • Combien ça coûte. Les prix varient selon les vétérinaires et les régions. Il faut compter environ 70€ pour un tatouage, parfois un peu moins pour la pose d'une puce électronique.