Ambroisie

ambroisie allergiesambroisieFeuille d'ambroisie 1Feuille d'ambroisie
L’ambroisie à feuilles d’armoise (Ambrosia artemisiifolia L., 1753) est une plante envahissante originaire d’Amérique du nord qui a été introduite pour la première fois en France en 1863 dans le département de l’Allier. Par la suite, des introductions multiples de la plante ont eu lieu tout au long du 20ème siècle dans de nombreuses régions françaises. Aujourd’hui, l’ambroisie est majoritairement présente dans la vallée du Rhône, mais son aire de répartition s’étend d’année en année sur le territoire national.

Le pollen de l’ambroisie est très allergisant et responsable de diverses pathologies, notamment de l’appareil respiratoire. Il suffit de quelques grains de pollen par mètre cube d’air pour que des symptômes apparaissent chez les sujets sensibles : rhinite survenant en août-septembre avec écoulement nasal, conjonctivite, symptômes respiratoires tels trachéite ou toux, et parfois urticaire ou eczéma. Dans 50% des cas, l’allergie à l’ambroisie peut entraîner l’apparition de l’asthme ou provoquer son aggravation. La fréquence de l’allergie à l’ambroisie est importante : selon la zone, 6 à 12‰ de la population exposée y est allergique.

Plus d'info sur
http://www.ambroisie.info  et https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2017/4/26/AFSP1626935D/jo/texte

 
 


Pour cela il faut supprimer les fleurs mâles pour empêcher d'abord l'émission de pollen, ensuite la production de graines.

L'arrachage est le geste le plus simple et le plus radical mais ne peut pas être appliqué sur de grandes surfaces.
L'utilisation des outils mécaniques (fauchage, broyage, tonte rase, ...) reste nécessaire dans beaucoup de cas.
En milieu agricole on est souvent obligé d'avoir recours à la lutte chimique.